Aboiements du chien : comment les stopper

Les aboiements d’un chien sont une véritable plaie. Les nuisances sonores sont certaines, mais cela va beaucoup plus loin. Ils signifient un comportement anormal de l’animal. Pour votre bien, celui des voisins qui souffrent de ces bruits et pour celui du chien, vous devez tout mettre en œuvre pour les faire cesser.

chien-aboie

Comprendre les raisons des aboiements

Avant de commencer à réfléchir à une solution, vous devez d’abord comprendre les causes. Pourquoi le chien aboie-t-il ? Certains chiens le font tout simplement quand ils s’ennuient pour exprimer leur mécontentement face à la solitude. Pour d’autres, cela est plus problématique. Le chien est complétement effrayé sans son maître. Ses aboiements sont alors des appels à l’aide.
Quand vous êtes en compagnie de l’animal, ses aboiements peuvent survenir toujours à cause d’une peur excessive, mais aussi pour signifier une envie de jouer. Dans d’autres circonstances, les aboiements constituent un signe d’agressivité contre des personnes ou d’autres animaux.
Étudiez les moments où le chien aboie et surtout, ceux où il ne le fait pas. Grâce à cette analyse, vous pourrez déterminer le ou les raisons, puis prendre les mesures qui s’imposent.

Adapter la réponse à la cause

Quand un chien aboie, la première réponse qui vient dans l’esprit des maîtres est de se procurer un collier électrique. Certes, comme le montrent des tests de colliers anti-aboiement pour chiens, il existe de très bons modèles. Cependant, la souffrance infligée au chien et le manque d’explications derrière cette punition rendent ce matériel inutile dans beaucoup d’occasions. Nous vous conseillons d’avoir un collier anti-aboiement seulement pour calmer les comportements agressifs, et ainsi montrer votre domination, ou en dernier recours si les hurlements du chien vous procurent des ennuis importants avec le voisinage.
Pour toutes les autres situations, choisissez une méthode alternative. Par exemple, le plus fréquemment, le chien aboie, car il n’aime pas la solitude et a un peu peur. Vous devez alors faire un gros travail pour l’habituer quand vous êtes à la maison. Ainsi, ne le laissez pas vous suivre à la trace partout à la maison, dormir sur vous devant le poste de télévision, vous regarder quand vous allez à la salle de bain… Prenez des distances tout en continuant à bien vous occuper de lui et habituez-vous à fermer les portes derrière vous. Le chien deviendra plus à l’aise quand il est seul et aura moins peur. Évidemment, donnez-lui quelques jouets quand il est seul pour qu’il n’ait pas à passer toutes ses journées sans rien faire.
Si les problèmes ne se règlent pas malgré ces mesures, vous pouvez demander des conseils à votre vétérinaire ou un comportementaliste canin. Il pourra diagnostiquer les raisons précises de ces aboiements incessants.